Armée patriotique bordelaise (1789-1790)

69.00 

Dix imprimés ou plaquettes pour la période 1789-1790 et concernant l’Armée patriotique bordelaise future Garde nationale de Bordeaux

1 en stock

Description

La nouvelle de la prise de la Bastille, le 14 juillet 1789, arrive à Bordeaux le 17. Pour assurer le maintien de la sécurité publique dans la ville, une Armée patriotique bordelaise est créée.

L’enrôlement des hommes commence le 21 juillet et l’Armée patriotique bordelaise, future garde nationale, s’organise sur le modèle d’une armée ordinaire. Les régiments patriotiques de l’armée bordelaise au nombre de treize portent chacun le nom d’une paroisse (Saint-Michel, Saint-Projet,…). Le 27 juillet, le duc de Duras est placé à leur tête et le 30 un règlement provisoire est imprimé (deux imprimés) et diffusé aux troupes. Désignée comme « Milices bourgeoises et patriotiques », cette armée voit coexister en réalité des volontaires de toutes classes sociales. Pour partie, ces volontaires veulent une régénération de l’armée concomitante à celle de la société. Cela se traduit notamment par la nomination des officiers élus par la troupe.

Neuf Imprimés révolutionnaires , à savoir :

– Document deux en un, à savoir : « Arrêté du Conseil Militaire des Troupes Patriotiques Bordeloises du 17 (Septembre) Décembre 1789 » et « Règlement Provisoire concernant Les Régiments Patriotiques de Bordeaux« . Ce dernier daté du 30 juillet 1789 comprend treize articles. Document en partie non coupé. In-octavo avec feuille imprimée pliée trois fois, donnant ainsi huit feuillets, soit seize pages. Marges irrégulières et abimées, salissures, petits trous et manque de papier aux plis.

– « Plan provisoire pour la formation des régiments patriotiques de Bordeaux« . Non daté mais probablement de l’été 1789. Deux feuillets in-folio. Marges irrégulières et abimées, salissures. Marge haute coupée.

– « Adresse du Comité Général de Rédaction A l’Armée Patriotique Bordelaise« . A Bordeaux, le 5 janvier 1790. « Suite Du Règlement présenté à l’Armée Patriotique Bordelaise par le Comité Général de Rédaction ». Articles 41 à 88. feuillets totalisant 16 pages dont 15 imprimées. Marges irrégulières et abimées, salissures.
– Deux exemplaires : « Arrêté du Régiment volontaire et Patriotique de Saint-Michel » (ca décembre 1789). Imprimé relatif au Brevet de la nomination à un grade. In-folio, de trois pages imprimées. Marges irrégulières.
– « Extrait d’une délibération de la compagnie, N°I, du Régiment Patriotique de Saint-Michel« . Bordeaux, circa 16 décembre 1789. Document relatif aux brevets délivrés aux officiers de ce régiment. In-folio, de quatre pages imprimées. Marges irrégulières, salissures, auréoles d’humidité.
– « Arrêté du Comité Général du Régiment Volontaire et Patriotique de Saint-Michel« . Bordeaux, circa 16 décembre 1789. Document relatif aux brevets délivrés aux officiers de ce régiment. Jaquette avec en troisième page, l’imprimé pour une « commission de capitaine … ». A l’intérieur document in-octavo avec feuille imprimée pliée trois fois, donnant ainsi huit feuillets, soit seize pages. Marges irrégulières et abimées, salissures, petits trous et manque de papier aux plis.
Adresse du comité Général de Rédaction, à l’Armée patriotique Bordelaise. Imprimé destiné à la « Compagnie la Prade ». L’objet étant « les élections relatives au Conseil de l’Armée et aux Comités des Régiments ». In-folio, d’une seule page imprimée. Marges irrégulières, auréoles d’humidité, petits trous.
– « Lettre d’un volontaire du Régiment de Saint-Projet, à un Ecclésiastique« . Bordeaux, le 18 mars 1791. In-folio, de quatre pages imprimées. Marges irrégulières, auréoles d’humidité.
– « Sentence du Conseil Militaire de l’Armée Patriotique Bordelaise., qui déclare nul et comme non avenu le jugement que le Régiment de Sainte-Colombe a rendu contre le Sieur VIGNIAL ». Fait à Bordeaux le 18 mars 1790. In-folio, de trois pages imprimées. Marges irrégulières et abimées, auréoles d’humidité, plis

Informations complémentaires

Poids 0.3 kg

Vous aimerez peut-être aussi…