Maréchal et duc de Belle-Isle (1684-1761)

49.00 

Lettre signée de Charles Louis Auguste Fouquet de Belle-Isle. Rédigée en son Château de Bizy le 29 mai 1743. Il certifie les approvisionnements en bois fournis par Edmond Coulon (1704-1787) lors de la guerre de Succession de Pologne (1733-1738)

1 en stock

Description

En 1727, le cardinal de Fleury confie le renforcement de la sécurité de la frontière orientale du royaume au comte de Belle-Isle. Il le nomme commandant dans les Trois-Évêchés(Metz, Toul et Verdun) où Edmond COULON à la charge de Grand-Maître des Eaux et forêts

Petit-fils du surintendant déchu, Nicolas Fouquet, la carrière militaire du futur maréchal et duc de Belle-Isle débute en 1701. Il se distingue pendant les guerres de Succession d’Espagne et de la Quadruple Alliance. La marche à la guerre contre l’Empire, le conduise en 1727 à la frontière nord-est du Royaume. Chargé de mettre la frontière en état de se protéger, il participe au renforcement des places fortes. Comme il l’écrit dans son courrier, lors de la guerre de Succession de Pologne, il reçoit de Edmond COULON les « approvisionnements de bois dans les places de notre commandement tant pour les palissades que pour piloter les gués des rivières, ou autres usages relatifs au Service du Roy« .

Edmond COULON (1704-1787)

Il est le fils de Gérard COULON (ca 1630-1704), bourgeois de Charleville, “maître de forges“ et commissaire ordinaire de l’artillerie. En février 1690, le roi Louis XIV anoblit son père en récompense de ses services. Licencié en droit , Edmond Coulon est « reçu au serment d’avocat en parlement » en mai 1725. En 1732, il acquiert la charge Grand-Maître des Eaux et Forêts de la généralité de Metz dont dépendent les Trois-Évêchés.

Lettre de trois pages manuscrites rédigée sur papier vergé avec filigrane. Courrier signé « Le mareschal duc de bellisle« . Bas du document avec quatre trous et déchirures (reliures ?)

Informations complémentaires

Poids 0.2 kg

Vous aimerez peut-être aussi…