Maladie de Louis XV à Metz (1744)

25.00 

Lettre signée d’André-Hercule de Fleury, premier gentilhomme de la chambre du roi Louis XV, et adressée à Edmond COULON. Lettre réponse à celles d’Edmond COULON adressées au duc de Fleury et au roi suite à l’épisode de la maladie de Louis XV à Metz (1744)

1 en stock

Description

Lorsque Louis XV tombe malade à Metz, le 8 aout 1744, son entourage le croit perdu. Tous prient pour le roi. Aussi, la nouvelle de sa guérison est accueillie par la ferveur populaire. C’est dans ce contexte que Louis XV hérite de son surnom de roi « bien aimé »

André-Hercule de Rosset de Rocozel de Fleury (1715-1788), neveu du cardinal de Fleury, porte depuis 1736 le titre de duc de Fleury. C’est un militaire qui depuis 1741 est premier gentilhomme de la chambre du Roi. Il signe ce courrier adressé depuis Metz le 2 septembre 1744. C’est la réponse aux lettres adressées par Edmond COULON suite à la maladie de Louis XV à Metz. Lettre signée du duc de Fleury d’une page manuscrite. Document in-folio avec trous de reliure.

Edmond COULON (1704-1787) est le fils de Gérard COULON (ca 1630-1704), bourgeois de Charleville, “maître de forges“ et commissaire ordinaire de l’artillerie. En février 1690, le roi Louis XIV anoblit son père en récompense de ses services. En 1732, il acquiert la charge de Grand-Maître des Eaux et Forêts de la généralité de Metz. Le document proposé sont les brouillons des lettres adressées, suite à la maladie de Louis XV à Metz, au duc de Fleury le 24 aout 1744 et au roi. Document d’un seul feuillet de deux pages manuscrites. Au recto, le brouillon de la lettre adressée au duc de Fleury et au verso celui de la lettre au roi. Document avec trous et importante déchirure en bas de page sans atteinte du texte.

Informations complémentaires

Poids 0.2 kg

Vous aimerez peut-être aussi…