Banco di Santa Maria del Popolo 1717

VENDU

« Fede di Crédito » ou « Crédit de la foi» émis par la banque « pieuse » napolitaine la Banco di Santa Maria del Popolo

Description

De 1539 à 1806, le système bancaire napolitain est aux mains d’instituts religieux. Ces banques dites « pieuses », comme la Banco di Santa Maria del Popolo, généralisent l’emploi et la circulation des «Fedi di Crédito »

La Banco di Santa Maria del Popolo tire son nom de son premier siège. En effet, elle nait en 1589 au sein de l’Hôpital de Santa Maria del Popolo. Etablissement connu également sous le nom d’Hôpital des Incurables (Ospedale degli Incurabili). Comme les autres banques « pieuses « , elle développe le « fede di credito » ou « crédit de la foi ». Il s’agit d’un titre nominatif remis en échange d’un dépôt en espèces par des particuliers. Ce dépôt leur ouvre droit à un crédit. Ces particuliers utilisent leur titre, ou lettre de crédit, en paiement de biens ou de services. L’activité de la Banco di Santa Maria del Popolo cesse en 1806 avec l’arrivée au pouvoir à Naples de Joseph BONAPARTE (1768-1844). Ce dernier réforme le système bancaire napolitain et met fin aux banques « pieuses » par fusion. Il créé à leur place deux autres banques. La « Banco dei privati » pour les particuliers et la « Banco di Corte » pour le service de l’État.

Fede di Credito

Document entièrement manuscrit in-folio et sur papier vergé avec filigrane. Seules les deux premières pages sont manuscrites. Elles font état de la souscription et des dépenses effectuées par le souscripteur. Le nom de la banque « del popolo » figure sur la première ligne de la première page du document. Elle est émise à Naples, semble t-il, le 10 juin 1717 (Napoli 10 Jugno 1717). Document avec usures du temps et d’usage. Nous signalons tout particulièrement des marges hautes abimées et petits trous (de vers ?) sur les pages 2 et 3 non manuscrites.

Informations complémentaires

Poids 0.2 kg

Vous aimerez peut-être aussi…