Banco di San Giacomo e Vittoria 1790

60.00 

« Fede di Crédito » ou « Crédit de la foi» émis en 1790 par la banque «pieuse » napolitaine la Banco di San Giacomo e Vittoria

1 en stock

Description

De 1539 à 1806, le système bancaire napolitain est aux mains d’instituts religieux. Ces banques dites « pieuses » généralisent l’emploi et la circulation des «Fedi di Crédito »

la Banco di San Giacomo e Vittoria nait de l’initiative du vice-roi espagnol de Naples, Pierre Alvarez de Tolède (1484-1553). Les malades et indigents espagnols vivant à Naples bénéficiaient du secours d’une institution religieuse. Pour la financer, Pierre Alvarez de Tolède créé en 1597 la Banco di San Giacomo e Vittoria. Comme les autres banques « pieuses », elle développe le « fede di credito » ou « crédit de la foi ». Il s’agit d’un titre nominatif remis en échange d’un dépôt en espèces par des particuliers. Ce dépôt leur ouvre droit à un crédit. Ces particuliers utilisent leur titre, ou lettre de crédit, en paiement de biens ou de services. L’activité de la banque cesse en 1806 car à cette date Joseph BONAPARTE (1768-1844) réforme le système bancaire napolitain. Il met fin aux banques « pieuses » par fusion et transforme la Banco di San Giacomo e Vittoria en « Banco di Corte ».

Fede di Credito

Document in-folio imprimé et manuscrit, sur papier vergé avec filigrane. Deux des quatre pages sont manuscrites. Elles font état de la souscription et des dépenses effectuées par le souscripteur. Elle présente un timbre à sec aux armoiries de la banque. Fede di crédito émise à Naples en 1790. Document avec usures du temps et d’usage. Nous signalons tout particulièrement des plis, salissures et petits trous de vers sur les deux dernières pages avec manque de papier en marge haute.

Informations complémentaires

Poids 0.2 kg

Vous aimerez peut-être aussi…