André Poupart de Neuflize (1784-1836)

70.00 

Lettre autographe signée de l’industriel et homme politique ardennais André Poupart de Neuflize. Lettre adressée de Sedan en 1811 au Vicomte Charles Angélique DE REMONT (1776-1864)

1 en stock

Description

Le baron André Poupart de Neuflize (1784-1836) est issu d’une lignée de manufacturiers fortunés de l’industrie du textile.

André Poupart de Neuflize est le fils du baron et maire de Sedan Jean Abraham André Poupart de Neuflize (1752-1814). Dès 1807, il se lance dans l’aventure de la révolution mécanicienne à l’anglaise en créant à Mouzon une filature mécanique à force hydraulique. En 1813, il succède à son père en tant que maire de Sedan et à la mort de ce dernier, en 1814, il est à la tête d’un empire drapier.

Charles Angélique DE REMONT, né en 1776, est le fils de Philippe François Louis (1733-1792), baron de Saint Loup et seigneur d’Arnicourt. En 1791, il émigre à Londres puis accompagne l’armée de Condé en exil en Allemagne. Rentré en France, il combat dans la garde nationale à cheval dans les derniers jours de l’ Empire (1815). Pendant l’occupation des Ardennes par les troupes prussiennes, il est nommé à titre provisoire sous-préfet de l’arrondissement de Charleville-Mézières. C’est à ce titre qu’il travaille en lien avec le général prussien Karl Georg Albrecht Ernst von Hake (1768– 1835). Député de 1824 à 1827, Chevalier de la Légion d’Honneur et de l’Ordre Royal et militaire de Saint Louis, il décède en 1864.

André Poupart de Neuflize rédige son courrier le 21 septembre 1811. Il conseille Charles Angélique De Rémont pour qu’il obtienne de l’Empereur son titre de baron par l’institution d’un majorat. Charles Angélique DE REMONT suivra ces conseils mais n’obtiendra pas le titre espéré.

Document in-folio sur papier vergé et filigrane de trois pages manuscrites. Il présente des plis gans les sens de la longueur et la largeur.

Informations complémentaires

Poids 0.2 kg